Author Archives: admin

Enfin les vacances de Noël !

Après une année chargée professionnellement, toute l’équipe bab.la se réjouit de voir enfin arriver la fin du mois de décembre pour se reposer un peu !

Nous vous souhaitons de passer de très bonnes fêtes de fin d’année, un très beau Noël et une bonne nouvelle année 2014 pleine de bonnes surprises !

sapin de noel

Si vous avez besoin de rédiger vos cartes de vœux dans une langue étrangère, jetez un coup d’œil à nos recueils de phrases 🙂

John & l’équipe bab.la

Quelle est la langue la plus populaire au monde ?

blw2013-logo3-large

Une bonne question qu’on entend souvent mais qui reste sans réponse. Plus pour longtemps !

Grec, Espagnol ou encore Chinois ?

Vous êtes vous déjà demandé quelle langue est la plus populaire ? L’italien et son accent chanté ? Le suédois et son double accent ? La calligraphie si intéressante de l’hébreu ? Chaque langue a ses charmes et ses particularités mais il est difficile de déterminée laquelle est la plus aimée. Aussi avons-nous décidé, à bab.la, d’organiser le Mondial des Langues 2013.

Nous avons présélectionné 32 langues en lice pour un tournoi par K.O. où chaque langue est en face à face avec une autre et soumises au vote du public. La langue récoltant le plus de voix passe au stade suivant et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une : la grande gagnante !

Le Vote

Vous pouvez voter depuis les dictionnaires bab.la directement ou bien depuis la page complète où vous trouverez également l’ensemble du tournoi et son évolution actuelle. Parlez-en autour de vous ! Le mot-dièse officiel est #blwc13

Le tournoi  commence le lundi 16 septembre et se déroule chaque jour jusqu’au 17 octobre où les résultats et le classement seront publiés sur bab.la.

Vous pouvez voter gratuitement et soutenir vos langues favorite via Facebook !

Ne manquez pas cet événement et soutenez corps et âme la langue de votre cœur. Et si c’est le français, n’hésitez pas !

John

Les fêtes nationales

Hier, 4 juillet, fête nationale américaine, bientôt la nôtre, en France le 14 juillet. L’occasion pour les français de commémorer une double date, comme on a pu l’apprendre à l’école (pour la plupart d’entre nous 🙂 )

  • 14 juillet 1789 : date de la prise de la Bastille
  • 14 juillet 1790 : Fête de la Fédération

Comment célèbre-t-on notre fête nationale ?

Un défilé militaire a lieu tous les ans sur les Champs-Elysées et dans la plupart des communes françaises, entre le 13 et 15 juillet, on tire des feux d’artifices. Des bals sont organisés, appelés « bal des pompiers », les pompiers transforment la cour de leurs casernes en pistes de danse pour les beaux yeux des jeunes filles 🙂 : Bienvenue à la beuverie du village guinguette! Bien sûr, aujourd’hui les sonos ont remplacé les orchestres, mais ces bals populaires sont très attendus !

Carcassonne_14_juillet_2012

« Canada Day »

Je tiens donc à partager avec vous mon expérience du 1er juillet au Canada, fête national que j’ai passée à Vancouver, en Colombie-Britannique. La fête du Canada célèbre la confédération du Canada en Dominion.

A Vancouver, comme dans la plupart des villes canadiennes, de nombreuses activités sont organisées. J’ai pu assister à des concerts, carnavals, défilés….

Au détour d’une rue, j’ai participé à une foire consacrée aux pays asiatiques : j’ai  pu découvrir de nombreux plats japonais et coréens (N.B. « découvrir» ne signifie pas tout le temps «savourer» 🙂 ). J’ai aussi assisté à la danse du dragon, une des activités folkloriques de la Chine. De nombreuses nationalités sont aussi représentées ce même jour, bien que le drapeau canadien prédomine les rues, j’ai aimé voir toutes ces cultures célébrer la fête nationale canadienne ensemble.

Canada_Day_

Quelles sont vos activités préférées lors de vos fêtes nationales respectives ? Partagez vos expériences avec nous !

Le monde des expatriés : entretiens avec les Français de l’étranger

L’expatriation est une aventure excitante et pleine de rebondissements. Vous passerez en effet par différentes étapes émotionnelles. Voici le témoignage de deux Français expatriés vous donnant quelques conseils avant de vous lancer dans l’aventure.

Christelle, 30 ans, a vécu 4 ans au Canada, à Vancouver. Grâce au Permis Vacances-Travail, elle a pu trouver un emploi dans son domaine en CDI et voyager en Amérique du Nord. Elle est revenue en France,  bilingue et passionnée par les voyages.

canada

1. Quels sont vos conseils pour une intégration réussie ?

Une intégration réussie réside en une bonne connaissance du pays dans lequel on émigre. Il faut faire des recherches au préalable sur la ville dans laquelle on souhaite s’établir (géographiques, économiques, sociales et professionnelles). On peut s’informer grâce aux blogs des globe-trotters ou expatriés que l’on peut trouver en ligne.

2. Quelles sont les différentes étapes quand on s’expatrie ?

1. Se renseigner sur le pays

2. Effectuer les démarches administratives nécessaires à l’expatriation en France et dans le pays d’arrivée

3. Economiser pour assurer un niveau de vie convenable dès le début

3. A la fin de vos 4 ans au Canada, vous sentiez-vous encore étrangère ?

Quand on est à l’étranger ce sont les autres qui vous font sentir que vous êtes étranger. Je me sentais complètement intégrée de par ma maitrise de la langue, ma connaissance de la ville et le réseau que je m’étais constitué.

4. Quelles ont été les difficultés rencontrées lors de votre retour en France ?

La clé d’une expatriation réussie est de s’y préparer. De la même manière un retour dans son propre pays demande de la préparation et une certaine réflexion. Car qu’on le veuille ou non, notre pays a évolué, les codes ont changé durant notre absence et on peut très vite se sentir étranger dans notre pays d’origine.

Fabien, 22 ans. Il est actuellement en Espagne à Barcelone. Dans le cadre de sa Licence, il effectue un stage longue durée dans le domaine du tourisme. Hong Kong, Afrique du Sud, Taïwan ou Canada, il ne sait pas quelle sera sa prochaine destination, mais une chose est sûre, il a, lui aussi, attrapé le virus du voyage !

barcelone

1. Quelles difficultés avez-vous rencontrées au début ?

Les difficultés pour s’installer, trouver un appartement, se repérer dans la ville. Les différences entre le catalan et l’espagnol. Les diverses démarches administratives comme l’obtention du NIE (Numéro d’Identification Etrangère) requis par le gouvernement pour tout étranger désirant vivre en Espagne. Ce qui est plutôt en contradiction avec les principes de l’Union Européenne qui souhaite ouvrir le marché du travail à tous les Européens dans chacun de ces pays.

2. Qu’appréciez-vous le plus à Barcelone ?

C’est une ville festive et cosmopolite. Le temps est très agréable en été. L’architecture des vieux bâtiments, les petites ruelles, on retrouve ce qui fait le charme des villes méditerranéennes. Dans la vieille ville ou le quartier, il y a peu de gros « buildings ».

3. Quels sont vos conseils pour s’adapter ?

Ne pas hésitez à aller vers les gens, faire des rencontres, utiliser son réseau et sortir, voyager, découvrir !!!

4. Pourquoi recommanderiez-vous une expérience à l’étranger ?

A tous les niveaux, que ce soit professionnel ou personnel, une expérience à l’étranger est toujours enrichissante. On rencontre des gens venant d’horizons différents, les méthodes de travail ne sont pas les mêmes. Cela permet de pratiquer les langues étrangères au quotidien. Le voyage forme la jeunesse !!!

 

Un retour aux sources ? Attention à l’atterrissage ! 3 conseils pour gérer son retour d’expatrié

La plupart des expatriés vivent le retour dans leur pays natal comme un choc culturel inexplicable, une nouvelle « expatriation ». Bien que le temps d’adaptation soit beaucoup plus rapide, il est important d’anticiper son retour et de se réhabituer aux coutumes locales de son propre pays.

1. Etablir un projet et se fixer un butavion

Le retour d’expatriation est une période souvent difficile à gérer, c’est pourquoi il est important de se créer de nouveaux objectifs pour éviter le mal du pays. Profitez en pour réaliser des projets que vous avez toujours souhaité bâtir : créer son entreprise, construire sa maison, changer de carrière. Ces projets vous permettront de continuer à vous ouvrir à de nouvelles expériences personnelles et professionnelles. L’intérêt étant de rester dynamique et passionné.

2. Valoriser votre parcours à l’étranger

Mettez en avant votre expérience d’expatrié. Cette aventure est très souvent formatrice et mémorable, profitez en pour vous créer un véritable tremplin professionnel. Sachez que seulement 28% des expatriés obtiennent une promotion lors de leur retour en France. Il est donc primordial de préparer ses arguments et mettre en valeur les compétences acquises à l’étranger pour présenter votre expérience à l’étranger comme un véritable atout pour l’entreprise.

3. Garder contact

Il est important d’avoir maintenu des relations avec son réseau amical et professionnel en France durant l’expatriation mais aussi de cultiver le réseau crée à l’étranger. C’est bien sûr à l’expatrié de garder contact et de faire des efforts pour maintenir ces relations. Dès votre retour en France, vos amis et collègues seront bien curieux de connaître vos expériences, n’hésitez pas à partager vos aventures mais aussi à leur poser des questions, ceci doit être un échange. Préparez-vous aussi psychologiquement car votre pays d’origine et vos relations ont certainement évolués durant votre absence.

En résumé :

  • Se préparer psychologiquement aux évolutions du pays natal (législation, gouvernement, société…)
  • Se réadapter à la culture et au nouveau style de vie
  • Ne pas paraître arrogant et poser aussi des questions aux personnes restées dans le pays d’origine
  • Avoir gardé contact avec son entourage, ses amis, sa famille
  • Se fixer de nouveaux objectifs

Découvrez aussi le témoignage de deux Français partis vivre à l’étranger !

Quel français parlez-vous ? Les dialectes de la langue française

Il existe plusieurs dialectes de la langue française dans le monde entier. Les francophones utilisent ou apprennent généralement le français métropolitain. Bien qu’il existe de nombreux dialectes régionaux (le provençal, le picard ou encore le limousin en font partie), le français de Paris est considéré comme le français standard.

650px-Dialectes_de_la_langue_française

Dans le reste de l’Europe, nous pouvons citer le français de Belgique, le français de Suisse, ou bien encore le Valdôtain parlé dans le nord de l’Italie.

En Amérique du Nord, et plus particulièrement au Canada, le français et l’anglais sont les langues officielles du pays. A savoir qu’il existe deux dialectes principaux au Canada : le français québécois et le français acadien.

Conséquence du colonialisme, le français est souvent utilisé sur le continent africain, au niveau administratif et dans la vie courante dans les pays du grand Maghreb : Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie. L’Afrique est d’ailleurs le continent avec le plus de locuteurs français au monde. Sur l’ensemble du continent africain, le français d’Afrique est parlé dans 31 pays.

On retrouve aussi plusieurs dialectes français en Asie, notamment au Cambodge, au Laos et au Vietnam où le français est souvent choisi en 2ème langue à l’école ou à l’université. En Inde, le français est une langue officielle du territoire de Pondichéry. Voici un exemple de français parlé à Yanam (ville du territoire de Pondichéry) :

Dialecte de Yanam Français standard
Mérci Beauco Merci beaucoup
Mousé Monsieur
Locaele Locale
Perme Fermer
Parlama Parlement

 

Pourquoi apprendre une langue étrangère ?

Bien que l’apprentissage d’une langue étrangère demande beaucoup de patience et d’abnégation, cet accomplissement aura de nombreux bénéfices sur votre vie personnelle et professionnelle.

Voici quelques bonnes raisons d’apprendre une langue étrangère.

L’ouverture à de nouvelles opportunités et expériences professionnelles.

Dans un contexte économique mondialisé, le multilinguisme est un atout réel dans l’optique d’obtention d’un poste quelque soit votre secteur d’activité. L’apprentissage d’une langue étrangère vous permettra ainsi d’améliorer votre employabilité ainsi que de vivre de nouvelles expériences professionnelles stimulantes.

S’adapter à une nouvelle culture

Savoir parler plusieurs langues vous permettra de vous adapter plus rapidement aux cultures que vous pouvez rencontrer. Cela facilitera la communication avec les autochtones ainsi qu’une meilleure compréhension des différentes situations rencontrées.

Améliorer la compréhension de sa propre culture  

L’étude d’une langue et de sa culture permettra de voir notre propre culture avec une perspective différente et de remettre en cause des principes que vous pensiez universelles.

Profiter de ses voyages

Etre capable de voyager en étant totalement immergé dans son environnement est le meilleur moyen de passer des vacances extraordinaires. Parler la langue locale vous permettra de communiquer avec les résidents et de vivre des moments inoubliables.

 Etudier à l’étranger

 Les bénéfices d’une période d’étude à l’étranger sont nombreux. L’amélioration de votre niveau de langue, l’émancipation personnelle, la découverte d’une nouvelle culture sont autant d’arguments qui devraient vous inciter à étendre votre savoir linguistique.

Avoir accès à de nouvelles œuvres culturelles

Il existe des centaines de millions de livres, films, et musiques provenant de tous les pays du monde. Avoir accès à ces œuvres en version original est une chance extraordinaire d’en profiter pleinement.

London_Bridge_secondary_platform_display

Cette liste n’est pas exhaustive ! Quel est pour vous le principal intérêt d’apprendre une langue étrangère ? On attend vos réactions !

Travailler dans les langues étrangères

Envie de voyager ? De rencontrer d’autres cultures ? Pourquoi ne pas combiner votre métier à votre passion pour les langues ? De nos jours, la maîtrise des langues est un véritable atout à mettre en avant sur un CV !

world map

Voici donc quelques suggestions de travail où vous utiliserez les langues étrangères :

L’enseignement :

Pourquoi ne pas transmettre votre amour pour les langues ? Le professeur de langues doit aussi apprendre à ses élèves à s’ouvrir à une culture différente. Si en plus vous êtes pédagogue, patient et ouvert d’esprit, vous serez le candidat idéal pour enseigner soit le français à l’étranger (et visiter plusieurs pays) soit enseigner une langue étrangère en France !

La traduction/l’interprétation :

Deux compétences différentes mais étroitement liées.

L’interprète, traduit de manière orale, il écoute et parle en même temps sans décrocher de la conversation. Si vous aimez les déplacements et le contact, ce job est fait pour vous !

Le traducteur travaille la partie écrite, il maîtrise la syntaxe et le vocabulaire de la langue. Il est capable de traduire des guides pratiques ou modes d’emploi.

Grâce aux nouvelles technologies, traducteurs et interprètes ont élargi leur champ d’action aux multimédias (sous-titres, doublages…)

Hôtellerie, tourisme :

Youkoso, Benvenuto, Willkommen ! Si vous voulez absolument voyager, l’industrie du tourisme vous correspondra parfaitement. Hôtesse de l’air, guide touristique, réceptionniste d’hôtel doivent maîtriser les langues pour accueillir les touristes en bonne et due forme.

Commerce International :

Associées à d’autres compétences comme le commerce, le marketing ou le droit, les langues sont un atout indéniable. Avec le développement de la mondialisation, les capacités linguistiques et communicationnelles sont en développement continu sur le marché du travail. Sachez que les trois langues les plus couramment parlées sont le mandarin, l’espagnol et l’anglais !

N’hésitez donc pas à vous fixer des objectifs et voyager pour toujours en apprendre plus sur une langue et sa culture.

Et surtout n’oubliez pas votre partenaire indispensable pour votre nouvelle aventure linguistique : www.babla.fr 😉

5 astuces : Comment améliorer sa prononciation dans une langue étrangère ?

Une bonne prononciation est essentielle pour comprendre et se faire comprendre. Que ça soit en cours ou au travail, si vous êtes entourés de personnes non francophones, il est important de faire quelques efforts pour améliorer sa prononciation.

Voici donc mes 5 recommandations :

1. Choisir son accent

En anglais il existe plusieurs accents, les plus communément utilisés étant les accents britanniques et américains. A vous de trouver celui qui vous correspond le mieux, en fonction des outils que vous utilisez ou de votre public. Je vous conseille donc de choisir la prononciation qui vous paraît la plus simple.

2. Utiliser YouTube

YouTube est une mine d’or pour travailler son accent, il existe une multitude de personnes prêtes à vous aider. Associez vos recherches avec vos passions (par exemple : un américain donnant des cours de guitare), cela vous semblera plus passionnant et vous pourrez vous habituer à un accent et aux expressions utilisées.

3. Imiter une personne

Exercice : Fermez vos yeux lorsque vous écoutez une chanson, un film ou une émission et essayez de reproduire le même son. Si vous aimez vraiment la façon dont parle cette personne, n’hésitez pas à la copier.

4. Associer un nouveau mot à sa prononciation

Plus vous prononcez un mot de façon erroné, plus il vous sera difficile de l’utiliser correctement. Apprenez la bonne prononciation dès le début ! Bab.la vous permet de la  vérifier.

Voici par exemple la page du mot « sleep apnea », si vous cliquez sur le petit haut-parleur vous pourrez entendre une personne le prononcer.

5. Regarder des films et/ou séries en anglais sous-titrés anglais

Le fait  d’écouter et lire un mot simultanément peut vous aider à comprendre les différents accents et prononciations. Vous reconnaîtrez par la suite plus facilement ce mot dans une conversation.

Emilie

monkeys

Image : sullivan, morguefile

 

Partir en séjour linguistique : objectif bilingue !

Il n’existe pas de meilleure technique pour perfectionner son niveau en langue que d’être dans le pays en question. Une immersion totale est indispensable pour bien apprendre une langue, et ce ne sont pas les cours proposés à l’école qui vous aideront à vous exprimer parfaitement…

Partir à l‘étranger, mêler voyage, découverte et apprentissage des langues : voici le rêve de la plupart des jeunes étudiants.

file711280241883

Il est en effet vivement conseillé de partir pendant ou après le lycée, pour découvrir des cultures et traditions différentes, rencontrer de nouvelles personnes, visiter des sites fascinants et bien sûr pratiquer les langues étrangères !

Il existe différentes formules pour organiser votre séjour linguistique : avec des cours ou activités uniquement, cours individuels ou en groupe, immersion en famille ou vivre dans une résidence.

La plupart de ces formules sont idéale pour préparer une épreuve du bac, un concours, un examen d’entrée dans une école ou une université.

Il n’est jamais facile de s’éloigner de son cocon familial, surtout à la sortie du lycée et de se créer des liens d’amitié dès le début du séjour mais il vaut mieux oublier toute timidité, s’ouvrir aux autres afin de profiter à 200% de son voyage !

Et n’hésitez pas à abuser de votre french accent pour séduire, on vous autorise même à l’exagérer 😉

Découvrez les témoignages de deux Français, partis vivre à l’étranger !

Emilie

Image : griet87, morguefile