Comment améliorer sa prononciation ?

Lorsque l’on apprend une langue, il ne faut pas négliger la prononciation. Indispensable pour se faire comprendre des natifs, elle peut parfois représenter un défi.

En anglais par exemple, il ne faut pas se fier à l’orthographe pour prononcer un mot. “Flood” et “food”, “wind” et “mind’, “mould” et “would”, “shoes” et “goes”, etc., nombreux sont les mots qui se ressemblent mais se prononcent de façon différente.

Il existe plusieurs moyens d’améliorer sa prononciation. Premièrement, écoutez la radio ou des podcasts dans la langue cible, regardez des vidéos et des films en version originale afin de vous familiariser avec les différents accents et la prononciation.

Deuxièmement, vous pouvez chercher un tandem de langues afin de pratiquer votre expression orale et avoir l’occasion de vous faire corriger par un natif !

Ensuite, en cas de doute, vous pouvez vérifier la prononciation d’un mot nouveau dans le dictionnaire bab.la, et même avoir recours à un convertisseur phonétique pour plus d’efficacité ! Le site Easy Pronunciation propose en effet des convertisseurs phonétiques pour l’anglais, le chinois, l’espagnol, le japonais, le russe et le français. L’alphabet utilisé est l’alphabet phonétique international (API).

Si vous souhaitez regarder des films et vidéos avec les sous-titres dans la langue cible, pas de problème ! Easy Pronunciation dispose également de convertisseurs phonétiques de sous-titres, en anglais et en chinois.

Même sans vivre dans un pays où la langue que vous apprenez est parlée, il y a de nombreuses façons de se confronter aux accents des natifs et d’améliorer sa prononciation !