“Ramassez vos cahiers et vos crayons gris !” – les bretonnismes, deuxième partie

Si vous prévoyez de partir en Bretagne pour vos prochaines vacances, voici quelques autres bretonnismes qui vous aideront à comprendre et à vous faire comprendre !

71440310Source image : lesbretonnismes.canalblog.com

Les expressions

Tu manges comme une gouelle : tu manges beaucoup. Une gouelle est une personne gourmande

Tu veux boire un jus ? : tu veux boire un café ?

Poquer la voiture : abîmer la voiture. D’où se poquer : avoir un accident

J’étais complètement arsouille : j’étais bourré(e)

Oh ma Doue ! : oh mon Dieu !

Etre dans le lagen : être dans le coltard

Une route à 3 grammes : une petite route sans flic

Qu’est ce qu’il baragouine ? : qu’est-ce qu’il dit ? Baragouiner signifie parler de manière incompréhensible

Tailler la route : s’en aller

A la revoillure ! : à bientôt !

Les mots

La liche : l’alcool

Le bilig : la crêpière

Le lait ribot : lait fermenté concentré (laezh-ribod en breton)

Blette : pourri. Par exemple un fruit blette.

Krign : sauté, comme par exemple des patates krign

Une goulée : une gorgée

Un pekno : un pauvre mec

Grailler : manger, « qu’est ce qu’on graille ce soir ? »

Douiller : faire mal, avoir mal

La syntaxe

La forme passive est très utilisée en breton, ce qui explique l’usage intensif d’ « avec ». Quelques exemples : du bruit il y a avec eux (ils font du bruit), mon parapluie est venu avec moi (j’ai pris mon parapluie).

 

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive. N’hésitez pas à partager vos bretonnismes préférés dans les commentaires !