Tag Archives: adaptation

Travailler en Allemagne

Avec sa forte économie et son taux de chômage assez bas, l’Allemagne attire de nombreux européens en quête d’un nouvel (ou même premier) emploi.

La région de la Rhénanie du Nord-Westphalie est particulièrement attractive, notamment grâce à son dynamisme au niveau économique. C’est une région où il fait bon vivre, avec des villes assez importantes (mais à taille humaine) telles que Cologne, Dusseldorf ou encore Dortmund.

Pour trouver un emploi en Allemagne, il n’est pas nécessaire de parler la langue, bien que cela soit préférable. Si vous parlez couramment anglais et avez quelques notions d’allemand, vous avez toutes les chances de votre côté. Votre langue maternelle va constituer votre atout : en effet, de nombreuses entreprises recherchent des personnes de nationalité française, espagnole, norvégienne, etc. afin de s’occuper de ces marchés.

Si vous cherchez à vous installer en Rhénanie du Nord-Westphalie, je vous recommande de consulter le site Düsseljob, où vous trouverez des conseils pour votre arrivée, des infos pratiques et surtout, des offres d’emploi ! N’hésitez pas à contacter Valérie Giansily pour ses précieux conseils sur la recherche d’un premier emploi.

minilogo

Le monde des expatriés : entretiens avec les Français de l’étranger

L’expatriation est une aventure excitante et pleine de rebondissements. Vous passerez en effet par différentes étapes émotionnelles. Voici le témoignage de deux Français expatriés vous donnant quelques conseils avant de vous lancer dans l’aventure.

Christelle, 30 ans, a vécu 4 ans au Canada, à Vancouver. Grâce au Permis Vacances-Travail, elle a pu trouver un emploi dans son domaine en CDI et voyager en Amérique du Nord. Elle est revenue en France,  bilingue et passionnée par les voyages.

canada

1. Quels sont vos conseils pour une intégration réussie ?

Une intégration réussie réside en une bonne connaissance du pays dans lequel on émigre. Il faut faire des recherches au préalable sur la ville dans laquelle on souhaite s’établir (géographiques, économiques, sociales et professionnelles). On peut s’informer grâce aux blogs des globe-trotters ou expatriés que l’on peut trouver en ligne.

2. Quelles sont les différentes étapes quand on s’expatrie ?

1. Se renseigner sur le pays

2. Effectuer les démarches administratives nécessaires à l’expatriation en France et dans le pays d’arrivée

3. Economiser pour assurer un niveau de vie convenable dès le début

3. A la fin de vos 4 ans au Canada, vous sentiez-vous encore étrangère ?

Quand on est à l’étranger ce sont les autres qui vous font sentir que vous êtes étranger. Je me sentais complètement intégrée de par ma maitrise de la langue, ma connaissance de la ville et le réseau que je m’étais constitué.

4. Quelles ont été les difficultés rencontrées lors de votre retour en France ?

La clé d’une expatriation réussie est de s’y préparer. De la même manière un retour dans son propre pays demande de la préparation et une certaine réflexion. Car qu’on le veuille ou non, notre pays a évolué, les codes ont changé durant notre absence et on peut très vite se sentir étranger dans notre pays d’origine.

Fabien, 22 ans. Il est actuellement en Espagne à Barcelone. Dans le cadre de sa Licence, il effectue un stage longue durée dans le domaine du tourisme. Hong Kong, Afrique du Sud, Taïwan ou Canada, il ne sait pas quelle sera sa prochaine destination, mais une chose est sûre, il a, lui aussi, attrapé le virus du voyage !

barcelone

1. Quelles difficultés avez-vous rencontrées au début ?

Les difficultés pour s’installer, trouver un appartement, se repérer dans la ville. Les différences entre le catalan et l’espagnol. Les diverses démarches administratives comme l’obtention du NIE (Numéro d’Identification Etrangère) requis par le gouvernement pour tout étranger désirant vivre en Espagne. Ce qui est plutôt en contradiction avec les principes de l’Union Européenne qui souhaite ouvrir le marché du travail à tous les Européens dans chacun de ces pays.

2. Qu’appréciez-vous le plus à Barcelone ?

C’est une ville festive et cosmopolite. Le temps est très agréable en été. L’architecture des vieux bâtiments, les petites ruelles, on retrouve ce qui fait le charme des villes méditerranéennes. Dans la vieille ville ou le quartier, il y a peu de gros « buildings ».

3. Quels sont vos conseils pour s’adapter ?

Ne pas hésitez à aller vers les gens, faire des rencontres, utiliser son réseau et sortir, voyager, découvrir !!!

4. Pourquoi recommanderiez-vous une expérience à l’étranger ?

A tous les niveaux, que ce soit professionnel ou personnel, une expérience à l’étranger est toujours enrichissante. On rencontre des gens venant d’horizons différents, les méthodes de travail ne sont pas les mêmes. Cela permet de pratiquer les langues étrangères au quotidien. Le voyage forme la jeunesse !!!

 

Un retour aux sources ? Attention à l’atterrissage ! 3 conseils pour gérer son retour d’expatrié

La plupart des expatriés vivent le retour dans leur pays natal comme un choc culturel inexplicable, une nouvelle « expatriation ». Bien que le temps d’adaptation soit beaucoup plus rapide, il est important d’anticiper son retour et de se réhabituer aux coutumes locales de son propre pays.

1. Etablir un projet et se fixer un butavion

Le retour d’expatriation est une période souvent difficile à gérer, c’est pourquoi il est important de se créer de nouveaux objectifs pour éviter le mal du pays. Profitez en pour réaliser des projets que vous avez toujours souhaité bâtir : créer son entreprise, construire sa maison, changer de carrière. Ces projets vous permettront de continuer à vous ouvrir à de nouvelles expériences personnelles et professionnelles. L’intérêt étant de rester dynamique et passionné.

2. Valoriser votre parcours à l’étranger

Mettez en avant votre expérience d’expatrié. Cette aventure est très souvent formatrice et mémorable, profitez en pour vous créer un véritable tremplin professionnel. Sachez que seulement 28% des expatriés obtiennent une promotion lors de leur retour en France. Il est donc primordial de préparer ses arguments et mettre en valeur les compétences acquises à l’étranger pour présenter votre expérience à l’étranger comme un véritable atout pour l’entreprise.

3. Garder contact

Il est important d’avoir maintenu des relations avec son réseau amical et professionnel en France durant l’expatriation mais aussi de cultiver le réseau crée à l’étranger. C’est bien sûr à l’expatrié de garder contact et de faire des efforts pour maintenir ces relations. Dès votre retour en France, vos amis et collègues seront bien curieux de connaître vos expériences, n’hésitez pas à partager vos aventures mais aussi à leur poser des questions, ceci doit être un échange. Préparez-vous aussi psychologiquement car votre pays d’origine et vos relations ont certainement évolués durant votre absence.

En résumé :

  • Se préparer psychologiquement aux évolutions du pays natal (législation, gouvernement, société…)
  • Se réadapter à la culture et au nouveau style de vie
  • Ne pas paraître arrogant et poser aussi des questions aux personnes restées dans le pays d’origine
  • Avoir gardé contact avec son entourage, ses amis, sa famille
  • Se fixer de nouveaux objectifs

Découvrez aussi le témoignage de deux Français partis vivre à l’étranger !